Comment monter un projet de restauration ?


Comment monter un projet de restauration ?

Disposer d’une ambition de se lancer dans la restauration requiert une certaine compétence. Pour cela, il faut  connaitre les points essentiels pour la mise au point d’un projet pouvant tenir la route. Voici quelques informations sur les démarches à suivre dans le montage d’un projet de restauration.

Répondre à plusieurs questions cruciales

Certainement, Il n’est pas aussi aisé  d’ouvrir un restaurant ou de réaliser un projet de restauration. Il en y a beaucoup qui veulent s’y aventurer. Malheureusement, au bout d’un certain temps, ils ont mis la clé sous la porte. Ainsi, il est désolant de constater le nombre impressionnant de restaurants qui ferment chaque année. C’est pourquoi il faut bien réfléchir avant de se lancer dans le business de la restauration. Pour monter un projet de ce genre, il faut aussi bien commencer par répondre aux questions suivantes : 

  • Suis-je qualifié pour gérer un restaurant ?
  • Ai-je assez de motivation pour mener à bien mon projet à long terme ?
  • Ma vie personnelle ne risque-t-elle pas de nuire à mes objectifs professionnels ? 

Choisir le concept de base

Pour monter un projet de restauration, il faut réfléchir à ce concept sur lequel on fondera le projet. Pour ce faire, choisir un concept original basé sur son origine et ses expériences personnelles s’avère favorable. Aussi, il faut suivre les tendances actuelles de l’offre et de la demande telles que le fastfood, la restauration haut de gamme, etc. Une fois le concept adopté, accéder au choix du nom et penser à l’emplacement idéal pour le restaurant sont à faire. Ensuite il faut réfléchir aux menus et aux plats à proposer, aux prix, à la décoration du local et ainsi de suite. A ne jamais oublier que la restauration est un domaine dans lequel il y a de fortes concurrences. C’est pourquoi le choix du concept est très important. Celui de bon permet de se démarquer et de mettre toutes les chances à côté de soi.

Réaliser une étude du marché

C’est une étape cruciale qu’il ne faut pas bruler lorsque l’on monte un projet de restauration. Elle permet de confirmer que le projet tienne bien la route. Dès lors qu’on  pourrait être en mesure de se situer par rapport aux concurrents potentiels, repérer les fournisseurs ayant les meilleurs rapports qualités-prix, connaitre les besoins des futurs clients, etc. À l’issu de cette étude, on saura si cela vaut vraiment la peine de continuer ou bien il vaut mieux abandonner le projet.

D’autre part, effectuer une descente sur terrain afin d’établir un premier contact avec les clients potentiels serait un bon début. Ainsi, ou pourra leur demander ce qu’ils attendent en matière de restauration, mais aussi de connaitre leurs habitudes. On est également apte à enquêter sur la fréquence journalière ou hebdomadaire de repas dans un restaurant situé dans la  localité.

Choisir l’emplacement et le local

Désormais, la plupart des idées sont mises en place. Il faut maintenant choisir l’emplacement idéal. A bien noter que c’est un choix tout aussi important que celui des plats ou de la décoration. Pour ce faire, il faut s’assurer que l’emplacement répond aux critères suivants : 

  • Il est susceptible de convenir à un maximum de clients potentiels
  • Il est situé près d’un axe passant
  • Il est facile de se garer à proximité 
  • Il est situé dans une zone de vie

Une fois que l’emplacement a été défini, place au choix du local. Pour cela, il vaut mieux choisir celui en bon état. Cela évitera de faire des dépenses supplémentaires dans la réhabilitation. Aussi, faut-il choisir un local ayant une superficie adaptée à son projet.

Rédiger le projet sur papier

Votre projet est fin prêt. Il vous reste à trouver le fonds nécessaire pour pouvoir le financer. Ne pouvant pas l’assumer tout seul, vous avez décidé d’avoir recours à un prêt en banque. Ainsi, pour convaincre votre banque de vous accorder un prêt, vous devez présenter un business plan. Il s’agit d’un document qui formalise votre projet de restauration. Il doit comporter votre compte de résultat prévisionnel, votre budget prévisionnel, le bilan prévisionnel, ainsi qu’un plan de financement. Ces informations vont permettre à la banque d’évaluer le projet de façon à ce qu’elle puisse statuer sur son financement.

Procéder aux démarches juridiques et effectuer les formalités administratives.

A ce stade, le  projet est prêt à la réalisation. Toutefois, il reste à remplir quelques formalités administratives pour la mise ne place d’une société de restauration. Pour cela, demander un permis d’exploitation, ou bien une licence permettant de servir des boissons alcoolisées s’avère utile. Enfin, une dernière étape consiste à mettre en règle sur le plan juridique. Pour un statut d’une entreprise de restauration suivant les normes sociales et judiciaires, son enregistrement au Registre du Commerce et des Sociétés reste important.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *