Equilibre alimentaire : les 5 règles d’or


Equilibre alimentaire : les 5 règles d’or

Envie d’adapter les plats avec le bien -être ? pensez à une alimentation équilibrée. A noter que « équilibrer » ne signifie pas forcément diminuer. Il suffit d’adopter les bonnes pratiques pour que les nourritures apportent à l’organisme les éléments qui lui sont essentiels. Voici les 5 règles d’or à suivre pour une alimentation saine qui va préserver voire améliorer la santé générale.

La qualité compense la quantité

Pour pouvoir puiser le maximum de bienfaits nutritionnels dans les aliments, il faut privilégier les légumes et fruits cultivés et récoltés selon leur cycle naturel. Ce cycle permet de conserver les taux de vitamine et les nutriments nécessaires pour notre organisme. Les produits arrivés à maturité sont à prioriser pour profiter pleinement de leurs vertus. Et comme la nature est impeccablement faite, les produits de saison correspondent exactement aux besoins de l’organisme en termes de nutriments pendant les périodes de leur cueillaison. A titre d’exemple : le mois d’avril est la saison des citrons et pamplemousses, à la période où les vitamines C sont essentielles.

Changer les habitudes de consommation

Boire abondamment, en tout cas au moins à chaque fois qu’on a soif. L’eau a un rôle capital pour le bon fonctionnement de l’organisme. La quantité d’eau à boire est d’au moins 2litres d’eau par jour. L’hydratation suffisante apporte des bienfaits comme l’élimination des déchets métaboliques, une maitrise de la température à l’intérieur de notre corps, etc. 

Garder à l’esprit qu’une alimentation équilibrée procure à l’organisme les bonnes quantités de nutriments dont il a besoin. Notamment les vitamines, minéraux, les acides aminés utiles, les acides gras ou bien les protéines. Il faut alors limiter les « junky Food » et les commandes chez vos bouffes rapides. Prenez plaisir à préparer des repas sains dans votre cuisine.  Les repas « faits maison » permettent de faire le tri sur la qualité des ingrédients à utiliser. D’autant plus que, d’après certains nutritionnistes, le fait de cuisiner nos propres plats est en soi une source de satisfaction.

Faites attention à certaines substances

Remplacez le sucre industriel par le sucre naturel comme le miel ou le sirop d’érable, avec tout de même une consommation modérée. Résistez de temps en temps aux appels des plaisirs sucrés qui ne sont pas forcément bénéfiques pour la santé. Planifiez des journées sans sucre.

Préférez les aliments riches en bonne graisse dite graisse insaturées qui n’apportent que des bienfaits pour l’organisme.  Ils contiennent de bonnes doses d’oméga 3 et 6. A titre informatif, les huiles végétales, les noix et les graines, les avocats, le saumon, la truite, le maquereau, les sardines, le hareng contiennent une quantité élevée des graisses insaturées qui aide à équilibrer notre alimentation. 

Donnez une importance aux fruits et légumes

Il faut tirer parti des diversités de fruits et légumes qui sont présents et variés tout au long de l’année. Ils sont reconnus pour leur teneur élevée en fibres, vitamines et minéraux. Ces nutriments sont indispensables pour être en bonne forme.  Les fruits et légumes doivent substituer aux sodas et aux chips dans les caddies pour apporter une bonne dose d’énergie et de santé à notre corps. Ils ont également le pouvoir de diminuer le taux de sucre dans le sang, qui à son tour aide à maitriser l’envie de manger incessamment. 

Pour une alimentions équilibrée, le but c’est de manger les bons aliments pour rester en bonne santé. La qualité, le choix des aliments, la substitution des sucres industriels par des sucres naturelles, l’eau et les repas riche en élément nutritifs sont les cinq règles à respecter pour une alimentation équilibrée. Les assiettes deviennent alors notre ami pour être dans la peau.

Privilégiez les repas riches en protéine, lipides et glucides

Mangez suffisamment !  Chaque jour, il est recommandé de manger trois repas séparés par deux snack. Cette règle aide à bruler le maximum des réserves de graisse corporelle. Il ne faut pas également rester sans rien manger plus de cinq heures après un repas. N’hésitez à prendre des gouters. Chaque individu a ses propres besoins en nutriments. 

A chaque repas essayer de varier les aliments. En général, chaque repas doit contenir les éléments nutritifs suivants : les protéines, les glucides et les lipides à quantité équilibré. Essayez de varier l’alimentation. Pour rehausser la saveur, n’hésitez pas à utiliser des épices et des condiments. Ils ont aussi leur lot de bonnes choses à apporter à notre organisme. Parmi les trois repas, le petit déjeuner joue un rôle fondamental pour le corps humain. Il doit être pris une heure après le réveil. Il doit contenir les éléments cités ci-dessus afin d’éviter les coups de pompe à la fin de matinée. Les féculents doivent être dosés selon le profil de chacun (âge, corpulence, etc.).

Les nutritionnistes recommandent même la consommation quotidienne de 5 portions de fruits et de légumes.  Quelle drôle d’idée que voilà, mais on veut en manger plus nous, attendez !

 

.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *